Et bien, on avait demandé du froid, on a été servi! Les vignerons paysans que nous sommes voulions du froid pour plusieurs raisons : d'abord parce que nous sommes en hiver, ça ne semble pas incongru ; ensuite pour le repos végétatif (de la vigne et de son environnement) et ensuite pour le vin! Et oui le froid permet de faire précipiter le tartre, naturellement présent dans le vin. 

    Le tartre se cristalise sous l'effet du froid. Si le dépôt ne se fait pas en cuve il se fera en bouteille, même si ce ne remet pas en cause la qualité du vin, c'est toujours génant de retrouver des cristaux au fond de la bouteille. 
Plusieurs solutions s'offrent au vigneron: on provoque le froid artificiellement (on ajoute quelques produits oenologiques au vin et on le fait passé plusieurs jours dans une cuve spécialement équipée pour maintenir des temperatures négatives ), on ajoute des produits oenologiques pour empecher la précipitation en bouteille, ou on attend que le froid de l'hiver fasse son oeuvre. 
A la Marinière on choisit la dernière solution , en stockant le vin dans la partie non isolée du chai; bien qu'aléatoire cela présente le double avantage d'être naturelle et... gratuite! Autant vous dire qu'on attendait impatiemment le froid, 2 semaines de temperatures négatives c'est ce qu'il fallait! Avec le dégel, qui commence aujourd'hui, on a le droit à un joli spectacle dans le chai, aprés avoir emmagasiné des frigories, le vin les relache, ce qui fait apparaitre une pelicule de givre sur les cuves, voici quelques photos!

 

on aperçoit ici le givre sur la cuve en inox (c'est plus flagrant que sur les cuves en fibre)


On voit la différence, on imagine la température du vin...


c'est moins flagrant sur les cuves en fibres mais c'est givré quand même!


Le 2011, bientôt pret pour la mise en bouteille...


...


En attendant, sur le toit, avec la neige qui fond, on voit apparaitre des stalac(placer ici la bonne terminaison)...


 
    En attendant on peut rester au chaud derrière l'ancre de la porte d'entrée, on commande les bouteilles, les étiquettes, les bouchons, on cale la mise en bouteille, cette fois c'est sûr : 2011 coming soon! (en attendant il y a toujours les 2010, 2008 et 2007!)